L’harnachement de l’âne

LE BÂT

On utilise un Bât pour transporter une charge sur le dos d’un animal.

Il y a en France, plusieurs types de Bât, construits selon différents principes et qui diffèrent selon les régions. Quel que soit son type et sa fabrication le Bât utilisé doit être confortable pour l’âne et pour cela doit être choisi en fonction de l’âne :

De sa morphologie et non pas de son esthétique.

bat_2-d55a1

 

Le Bât à croisillons ou Bât américain est le plus courant et le plus utilisé.

L’arçon en bois est constitué par deux patins de part et d’autre de la colonne vertébrale, relié par un croisillon à l’avant et un autre à l’arrière auxquels on attache les bagages. Cet arçon de Bât est maintenu sur l’âne par une sangle que l’on ajuste sur la cage thoracique à l’endroit appelé « passage de sangle » situé derrière les coudes antérieurs. Sur les épaules est ajusté « la bricole » et sur le passage des fesses « l’avaloir ». Ils empêchent tout deux le Bât de glisser d’avant en arrière dans les montées et les descentes. (Dessin)

Le Bât de l’Ariège

ariegeois-0d9b9

 

Ce bât a la particularité d’être enveloppant et de coiffer le dos de l’âne en descendant le long de la cage thoracique, il n’y a pas de patins.

Ce Bât est utilisé pour transporter des charges lourdes, pour le débardage, par exemple.

J’ai fabriqué un compromis entre le bât de l’Ariège et le bât à croisillons, il s’est transformé randonnée après randonnée pour s’améliorer autant pour le confort de mes ânes, que pour ma facilité à bâter. (Photo). (Voir rubrique : fabrication du bât)

Le Bât Portugais

Ce Bât a la particularité d’être en paille, il a l’avantage d’être très léger, mais fragile et très volumineux. Evidemment, il craint l’humidité et les rongeurs, il est très difficile d’en trouver à notre époque.

Le Bât Provençal

Ce sont plutôt des paniers tressés en paille de ( ) qui se posent sur le dos de l’âne. Il est très esthétique et très léger. Il est réservé au portage d’herbe, de foin, mais en aucun cas à la randonnée.

Le Bât de l’Armée Suisse

Ce Bât était fabriqué pour les charges de mulet, il est très solide, très enveloppant, mais très lourd. Il est à réserver aux grands ânes, ou il doit être habilement bricolé afin de l’alléger.

BIEN BÂTER

Bâter, signifie installer un paquetage sur le Bât. Bien signifie qu’il soit posé sur le bât de façon à ne pas gêner l’âne dans ses mouvements et surtout ne pas le blesser. On se rappellera que nous en parlons dans le paragraphe (Similitudes Osseuses, soins de l’âne).

« Le centre de gravité de l’âne n’est pas centré !!. Il est important de le savoir et d’y prêter attention lors de la pose du bât et de la répartition de la charge. »

La charge

Le bât tient essentiellement grâce à l’équilibre de la charge. L’avaloire et la bricole servent à retenir la charge d’avant en arrière, mais n’empêchera pas le bât de tourner et de se retrouver sous le ventre de l’âne.

Une charge en mouvement restera en équilibre si son centre de gravité est placé le plus bas possible.

Il est conseillé au début de peser les peson est utile pour vérifier les sacoches pleines. (Personnellement, j’ai fait une check liste dans chaque sacoche, ce qui m’oblige à ranger les affaires toujours au même endroit)

Lorsque l’on prend quelque chose dans une sacoche, (eau, nourriture, vêtement, etc…) cela suffit pour déséquilibrer la charge et rendre la randonnée désagréable pour votre âne. Il suffira de surveiller le phénomène et passer un ustensile dans une autre sacoche. Ou de répartir la charge avec le boudin de dessus.

La sous- ventrière

On l’appelle aussi sangle de bât, elle se place au ‘’Passage de sangle’’, c’est-à-dire à 5 – 10 cm derrière les antérieurs, elle s’appuie sur le sternum et les cotes fixes. L’âne est un coquin, quand il vous voit arriver avec le bât il gonfle son ventre, il est important de vérifier après 10 mn de marche et resserrer la sangle d’un trou ! Le mauvais placement de la sangle peut provoquer des blessures par échauffement. Il est important que la bricole et l’avaloir soient aussi correctement placés. Le harnachement est un ensemble.

L’avaloir

La place de l’avaloir est environ une largeur de main en dessous de la pointe des fesses, il doit être lâche, mais à la bonne hauteur, la largeur d’une main entre l’avaloir et la fesse est une bonne position.

La bricole

La place de la bricole est à la pointe des épaules et non à la base de l’encolure, même schéma que pour l’avaloir. Ces courroies doivent servir à maintenir le bât à sa place lors des montées et des descentes. Elles ne doivent pas être serrées, sans blesser l’animal, mais suffisamment lâches pour permettre tout mouvement d’élongation.

IMPORTANT

Pour un bât quel que soit la sangle, il est important quelle soit large : plus la surface en contact avec l’âne est importante, mieux les forces sont réparties et les risques de blessure diminuées d’autant. (Pour les amoureux de leurs ânes, il est possible de doubler les sangles avec une peau de mouton)

Le tapis

Il est indispensable de mettre un très bon tapis de bât, il le faut assez épais 2 cm minimum, 4 cm n’étant pas du luxe. Le tapis doit être assez long sur les cotés. Un bon tapis de bât doit protéger toute la surface en contact entre l’âne et la charge. Il est à proscrire toute fibre nylon ou polyester, un tapis en coton et en laine est l’idéal. (Mes tapis de bât mesurent 1.20 par 1.20 et ils sont fait d’une housse lavable en coton et de quatre épaisseur de couverture de l’armée).

Le licol

licol2-8d280

Le licol est en sorte la muselière de l’âne, il est important que le licol soit très confortable pour l’animal. Il en existe en synthétique, mais le cuir ou le coton seront plus approprié. Les ânes ont la peau très fine, un mauvais frottement peut entrainer rapidement une blessure (brulure).

Le licol en cuir est facile d’entretien, l’enduire régulièrement avec de l’huile de pied de bœuf et votre licol accompagnera votre âne pendant de nombreuses années. Pour ma part, j’ai équipé mes licols de deux chaines latérales de 12 cm environ, attachée aux anneaux de la muserole. Ce système est appelé licol Portugais, il permet de mener la randonnée plus confortablement aussi bien pour l’âne que pour l’ânier. (Photo). Le licol sert pour la promenade ou le travail, lorsque votre âne est au pré, on ne lui laisse pas le licol :

1°) par sécurité, l’âne peut s’accrocher à une branche et tirera sur le licol et se blessera !

2°) Lorsqu’il vous verra arriver avec le licol, il comprendra que c’est l’heure de la promenade (il ne refuse jamais)

attache-7a9cb

La longe

La longe s’attache à l’anneau du bas de la muserolle ou sur la chainette en cas de licol type portugais. Une bonne longe doit être agréable au toucher, équipé d’un mousqueton de sécurité, qui puisse s’ouvrir facilement en cas de besoin. Il ne faut jamais s’entourer la longe autour de la main ! En cas d’écart brusque, la traction sur la longe risque d’être très douloureuse pour vos doigts. Je me suis équipé d’une longe de 5 m, terminée par un mousqueton à chaque extrémité, cela permet de laisser suffisamment d’autonomie à l’âne et lors d’un arrêt, il suffit de décrocher un mousqueton, passer la longe autour d’un arbre, cela laissera du terrain à votre bête pour brouter à sa guise.

Le mors

Pour ou contre le mors ? Le mors doit être utilisé seulement pour un travail monté ou attelé et seulement dans l’axe de l’animal.

Le mors est un outil violent qui doit être utilisé a bon escient. Il est fait pour demander à l’animal des réponses fines à des demandes claires. En ce qui nous concerne pour la randonnée le mors est à proscrire.

Nous envisagerons de faire un commentaire lors d’une rubrique spécifique à la monte ou la traction hippomobile.

 

LES ACCESSOIRS DIVERS

Le chasse mouche ou frontal chasse mouche

Il protège les yeux de votre animal de la voracité des insectes. En plus, personnellement je badigeonne mes ânes avec un mélange citronnelle et extrait de lavandin, je ça trouve plus agréable que les produits à base de goudron.

La longe de nuit

Cette longue corde à la particularité de faire au moins 10 à 15 m, sur une longueur de 5 m, on l’aura introduite dans un tuyau d’arrosage bloquée par deux nœuds. Cette astuce évitera à votre âne de se prendre les pattes dans la corde et de se blesser inutilement.

Vache à eau

Pour se nourrir, votre âne n’a pas besoin d’assiette mais il lui faudra une bassine pour boire. Il existe des vaches à eau dans le commerce, mais un seau ou une bassine peu aussi bien faire l’affaire pour lui donner un peu de grain ou tout simplement servir à faire la vaisselle ou la lessive du randonneur.